d    p 
carte détaillée                                                                                          avril    mai    juin   juillet                          

Ouvrir un livre sur Madagascar c'est comme apprendre une nouvelle langue...il faut d'abord se familiariser avec ces voyelles répétées, iotées, machées, déchirées,... de Michèle Rakotoson, romancière malgache " Le bain des reliques " est mon premier contact avec cette culture...et il parait que ça ne s'écrit pas comme ça se prononce !
On peut jouer à traduire... par exemple sur la carte, on va trouver Farafaty et Ankadinamboa, charmants petits villages nichés dans les hauteurs ...voilà les traductions:

Farafaty : "le dernier endroit où mourir"
Ankadinamboa : "le trou du chien"

                      Bon ...le décor est posé il manque plus que le dictionnaire !

Voilà, c'est notre voyage cette année, vous n' êtes pas obligés de nous suivre...
Avis : les années se suivent et ne se ressemblent pas !
Hier c'était ailleurs, aujourd'hui c'est ici, la Grande Ile, l'île rouge comme ils disent, Madagasikara pour les esthètes ! Un pays parmis les plus pauvres du monde et aussi les plus beaux nous dit-on...on vous tient au courant.

On fera aussi un petit détour par Mayotte voir quelques amis et en profiter pour découvrir un grand lagon de l' Océan Indien.

a