Domenica     Intro1  Intro2   pages 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20 .....

Retour  Une vision certaine de l'histoire, quoique un peu floue...
Suivant

Chez les Ciboneys, les Taïnos et les Arawaks...

du moins ce qu'il en reste et ce qu'en racontent les envahisseurs de la mer des Karibs et quelques archéologues éclairés qui lisent dans les vieilles pierres.

La mer des Karibs forme un ovale presque fermé depuis la côte d'amérique jusqu’aux îles.
Les Arawaks, Taïnos et autres ethnies  en sont les premiers habitants, exterminés par les Karibs
à leur tour exterminés par les Européens qui amènent ensuite, avec la canne à sucre, des esclaves noirs - sauf les Toucouleurs indépendants - pour les remplacer.
Le troubadour du cacique Ubufuroï raconte cette histoire de la croisade des Antilles ou de la croisade des Albigeois.
Ce récit incertain et intemporel, provient de sources orales non identifiée dont la principale: l'anonyme de Séville, a été retranscrite par les Dominicains, les Jésuites ou les flibustiers colonisateurs. Le CHADOK Codex d'Histoire Alternative de Domenica Ou Karibes , traduit du vieux Ceceo, retrace les recherches  des PFH réunis chaque année en congrès sous la présidence de leur mentor, le  Professeur Celsius de l’ Université du glacier d’Uppsala en Patagonie.
Dans cet univers tropical, régulièrement balayé par des ouragans destructeurs, des personnages hauts en couleur se croisent, s’aiment, se retrouvent ou se perdent, dans un récit qui mêle des textes d’archives à l’imaginaire, des histoires de marins à des vécus personnels ou des photos de voyages et péripéties diverses.

Au suivant...





Mer des Karibs  

Carte des lieux incertains