satel ARGENTINE - CHILI
 
Avril-Mai-Juin 2006
accueil
itinéraire 



La patagonie chilienne

Canaux de  Patagonie, Puerto Eden,
3 jours en bateau...

76.2 Est, 48.5 Nord...puerto Eden, 116 hab, les derniers des Kaweskars (Alakalufs) vivent là...désolation,grisaille,couleurs des barques et des maisons alignées le long de la berge.
7h30, dans un brouillard humide et un crachin froid, la barge plate nous conduit du bateau au petit embarcadère de Puerto Eden. L'athmosphère de matin du monde est saisissante. Quelques cabanes à souvenirs, 2 femmes sont levées pour esayer de gagner qulques pesos...ici tout est à 2000, le bateau d Navimag ne passe que 2 fois par semaine et amène pèle mèle courrier, provisions et touristes...Du linge sèche aux entrées des maisons et dehors sur des fils...fiers et optimistes !
Les chemins sont en planches de bois ou en coquille de moules écrasées, la nature est exhubérante est partout, même des rosiers!

Le ciel bas ne se lèvera pas aujourd'hui, hier la journée, ensoleillée quelque peu, nous a donné tout le plaisir de voir longuement cette succession incroyable de canaux, d'ilots, de couloirs, de passages étroits, le tout dominé par les montagnes, les champs de glace de Patagonie du sud. Paysage fantastique de début d'éternité.

Trois jours durant ce paysage va s'étirer tout autour du bateau qui slalome dans les canaux de balise en balise. Ici tout est minutieusement balisé et minuté à la seconde près en temps et en degrés...
Dans le poste de pilotage, calme, doux, chaud et feutré, les marins de service expliquent gentiment, répondent aux questions; on s'essaye à trouver   le point du moment sur les cartes marines déployées, chacun comment la fonction des appareils et cadrans de bord.

C'est là aussi le meilleur poste d'observation pour voir les phoques qui parfois sortent la tête, les oiseaux, et surprendre la baleine ou l'orque... il faur être là et regarder au bon moment, c'est simple...

Plus bas, salle à manger, salon, cinéma, jeux de cartes, causerie, lecture, écriture. dehors vent et pluie...




Le Golfe des Peines
Au soir du deuxième jour le bateau pénètre dans le golfe immortalisé par Coloane et la houle nous entraine dans une vague nauséeuse de sacs plastiques, de commentaires divers sur la meilleure manière de...peu  échappent à ce fort tangage et à ce roulis capricieux...et le soir les tables sont vides dans le Comedor.
12 heures !
le golfe puis le Pacifique, jusqu'au petit matin, chacun essaye de résister puis finalement succombe...

Puis le dernier jour, gris et brumeux s'étale lentement sur le "Puerto Natales" vieux "transbordador qui effectue chaque semaine" l'aller-retour, 1800 km de navigation en 3 jours et trois nuits, chargé de touristes, de vaches et de moutons destiné à l'abattoir de Puerto Montt...( pas les touristes bien sur ...)







pat

Horizon

pat

Bouché !!!

pat

Au loin un volcan

pat

Avec du soleil !

pat

Champs de glace

pat

Un estrecho de 80 m à passer